Eurêka – Jean Tinguely

La première « machine sans fonction » de Jean Tinguely se trouve au bord du lac de Zurich.

  • Créée pour l’exposition nationale suisse de 1964
    Première œuvre publique de Tinguely
    Installée en 1967 au Zürichhorn

L’œuvre :

Créée par Jean Tinguely en 1964 pour l’exposition nationale suisse, « Eurêka » est une sculpture cinétique de grande taille construite avec des barres de fer, des roues en acier ainsi que des poêles et des tuyaux en métal. Son titre « Eurêka », qui vient du grec ancien et signifie « j’ai trouvé ! », ne manque pas d’ironie, car la sculpture est une machine inutile. Les machines sculptures de Tinguely, qui trouvent écho partout dans le monde, sont une métaphore de la société industrielle et de consommation, s'épuisant par leur rythme frénétique et pourtant finissant dans l'absurde. « Eurêka » fut la première œuvre publique de Tinguely.

Particularités :

La machine fonctionne toujours. Entre avril et mi-octobre, elle s’anime tous les jours à 11h, 15h et 19h pendant 8 minutes.

Emplacement :

 Accessible en bateau Limmatboot, bateau de croisière ou tram, « Eurêka » occupe un emplacement prestigieux au Zürichhorn avec une vue splendide sur le lac de Zurich et les montagnes.

Le créateur :

L’artiste suisse Jean Tinguely (1925 – 1991) s’est penché toute sa vie sur l’énergie cinétique. Provenant du canton de Fribourg, Tinguely a grandit à Bâle, où il a fait un apprentissage en tant que décorateur pour le grand magasin Globus. Après ses études à l’école des arts et des métiers, il a vécu à Paris pendant plusieurs années, où il a créé ses premières œuvres cinétiques. Il s’est marié deux fois, d’abord avec l’artiste Eva Aeppli et ensuite avec Niki de Saint Phalle, une artiste également très connue.

Afficher toute la description Masquer la description

Heures d'ouverture

(Horaires d'ouverture) Du 1er avril au 15 octobre, tous les jours à 11h, 15h et 19h